Fenugrec : 7 bienfaits pour la santé, doses, effets indésirables

Auteur : Imen J.   ✓ Un contenu vérifié

Le fenugrec est bien connu pour ses vertus médicinales. Lire ici pour en savoir plus sur ses bénéfices, son mode d’utilisation et les précautions de son emploi.

Le fenugrec est une plante médicinale qui a de nombreux bienfaits pour la santé.

Il a été utilisé depuis des milliers d’années par la médecine ayurvédique et chinoise.

La science confirme actuellement le bien fondé de ces bienfaits.

Dans ce qui suit, on vous expose les bienfaits de cette merveilleuse plante médicinale, comment l’utiliser et aussi les précautions à prendre lors de son usage.

Qu’est-ce que le Fenugrec ?

Usine de fenugrec

Le fenugrec, appelé aussi trigonelle ou sénégrain, est une plante médicinale connue scientifiquement sous le nom de Trigonella foenum-graecum.

C’est une légumineuse de la famille des Fabaceae.

Les fruits de cette plante sont des gousses renfermant dix à vingt graines à forte odeur caractéristique.

Ces graines sont très dures, oblongues, anguleuses et de couleur brun clair.

Historiquement, les Égyptiens avaient utilisé le fenugrec  pour l’embaumement.

Les  Grecs et les Romains l’avaient utilisé  pour l’alimentation du bétail, d’où l’étymologie du nom latin graecum foenum, qui signifie « foin grec ».

La première utilisation enregistrée du fenugrec est décrite sur un ancien papyrus égyptien datant de 1500 ans avant JC.

1000 ans plus tard, le médecin grec Hippocrate le décrit comme un remède apaisant.

De même au Ier siècle ap. JC, Discoride le recommandait pour les troubles gynécologiques.

A l’époque du Moyen-Age, on l’utilisait pour combattre la chute de cheveux et les poux et, en Inde, les femmes en consommaient pour favoriser la lactation.

La graine de fenugrec était couramment utilisée en cuisine et pour traiter des de problèmes de santé liés à la ménopause, à  l’accouchement, à la digestion, etc.

Actuellement, le fenugrec est utilisé comme remède traditionnel contre le diabète, la perte d’appétit, l’inflammation de la peau, ainsi que pour stimuler la production de lait chez les femmes qui allaitent.

Quelle est sa composition ?

Les graines de fenugrec sont riches en protéines (30 %), en alcaloïdes, en lipides, en fer et en saponines qui stimulent l’appétit chez les personnes ayant du mal à s’alimenter.

Les graines de fenugrec contiennent plus particulièrement des saponines stéroïdes (diosgénine et yamogénine) qui contribuent à la synthèse du cholestérol et des hormones sexuelles.

Le fenugrec contient aussi des flavonoïdes, de la lécithine, des fibres dont les mucilages (jusqu’à 40 %) ainsi que du calcium, du phosphore, du soufre et des vitamines A, B1, B3, C.

La particularité dans la composition du fenugrec c’est qu’elle renferme  un acide aminé particulier appelé 4-hydroxyisoleucine, présent uniquement dans le fenugrec et jamais trouvé dans les tissus des mammifères, cet acide aminé présente une importante activité insulinotrope.

Quels sont ses bienfaits pour la santé ?

Fenugrec bienfaits sante

1. Le fenugrec est un antidiabétique

Les graines de fenugrec ont des propriétés antidiabétiques.

En effet, elles contiennent un acide aminé appelé 4-hydroxyisoleucine (4HO-lle), présent uniquement dans le fenugrec, qui améliore la sécrétion d’insuline et la sensibilité des récepteurs à cette hormone.

Les recherches montrent que le fenugrec peut jouer un grand rôle dans le contrôle de la glycémie et le traitement du diabète de type 1 et de type 2.

Dans une étude, on a traité des rats par la streptozotocine,  un produit chimique utilisé pour détruire les cellules productrices d’insuline et pour générer des phénotypes diabétiques de type 1 ; ces rats devenus diabétiques, et dont les taux d’insuline sont réduits de 65% par rapport aux animaux normaux, ont été traités par la suite par l’acide aminé 4-hydroxyisoleucine à des doses quotidiennes de 50 mg / kg / jour pendant quatre semaines.

Les résultats de cette étude montrent une réduction du glucose plasmatique de ces rats diabétiques.

En outre, les niveaux élevés de lipides (cholestérol, HDL, LDL et triglycérides) et de l’acide urique chez ces rats diabétiques ont été rétablis à des niveaux trouvés chez les témoins non diabétiques.

Ces résultats démontrent que l’acide aminé 4-hydroxyisoleucine contenu dans le fenugrec possède des activités antidiabétiques significatives qui sont indépendantes de l’insuline et que par conséquent le fenugrec peut être un complément très utile pour le traitement du diabète de type 1 et de type 2.

Dans une autre étude portant sur des diabétiques de type 1, les chercheurs ont ajouté 50 grammes de poudre de graines de fenugrec aux déjeuners et aux dîners des participants pendant 10 jours.

Une amélioration de 54 % a été observée dans la clairance de la glycémie urinaire sur 24 heures, ainsi que des réductions du cholestérol total et du cholestérol LDL.

En Inde, lors d’une étude, des diabétiques non insulinodépendants ont absorbé 2 à 5 g de fenugrec, 2 fois par jour pendant 3 mois. La glycémie a diminué de manière significative.

De plus, pour le diabète de type 2, trois études ont démontré les effets hypoglycémiants du fenugrec avec une posologie de 5 à 100 g par jour sous forme de gélules.                                .

Par ailleurs, il a été démontré que le fenugrec améliore la tolérance générale aux glucides chez les personnes non diabétiques et en bonne santé.

Dans une étude, quand on a donné du fenugrec à des participants non diabétiques, on a observé une réduction de 13,4 % de la glycémie quatre heures après la consommation.

2. Le fenugrec diminue le taux du cholestérol

Dans une étude contrôlée par placebo, on a examiné l’effet du fenugrec sur les lipides sanguins ; les résultats montent que le fenugrec améliore le bilan lipidique.

En effet, le fenugrec administré à raison de 2,5 g deux fois par jour pendant 3 mois à des individus en bonne santé n’a pas affecté les lipides sanguins et le taux de sucre dans le sang (à jeun et postprandial).

Cependant, administré à la même dose quotidienne pour la même durée à des patients atteints de coronaropathie avec diabète de type 2, le fenugrec a diminué significativement les lipides sanguins (cholestérol total et triglycérides) sans affecter le HDL, et a réduit aussi notablement le taux de sucre dans le sang (à jeun et postprandial).

3. Le fenugrec augmente le niveau de testostérone chez l’homme

Chez l’homme, la testostérone (hormone mâle par excellence), qui fait partie d’un groupe d’hormones appelées « androgènes », atteint son maximum  vers l’âge de 30 ans, puis commence à décliner au fil des ans.

Presque la moitié des hommes de 70 ans ont de faibles niveaux de testostérone.

Cette hormone est indispensable pour le maintien d’une bonne santé, car elle a des effets sur le maintien d’un niveau sain de cholestérol, sur la synthèse des protéines, sur la masse musculaire, sur la densité osseuse, etc.

Or, le fenugrec a la capacité de stimuler naturellement la production de testostérone chez l’homme, ce qui constitue un atout majeur pour conserver une bonne santé chez les sujets âgés.

Des études animales indiquent que le fenugrec augmente la sécrétion de testostérone libre dans l’organisme.

4. Le fenugrec est un anti-inflammatoire nature

Le fenugrec est doué de propriétés anti-inflammatoires et, de ce fait, il peut être utilisé dans le traitement de l’arthrite et d’autres inflammations, et c’est d’ailleurs ce qui se pratique en Inde.

Les découvertes des chercheurs en Belgique confirment ces  propriétés anti-inflammatoires.

Par ailleurs, les études,  publiées dans International Immunopharmacology, faites  sur des rats arthritiques ont montré que le mucilage du fenugrec possède des propriétés anti-inflammatoires et que le fenugrec peut constituer un traitement naturel efficace de l’arthrite .

5. Le Fenugrec augmente la production du lait maternel

Il est prouvé que le fenugrec augmente notablement la production du lait maternel chez les femmes allaitantes.

En effet, une étude menée pendant deux semaines auprès de 77 nouvelles mères a montré que la consommation de tisane au fenugrec augmente la production du lait maternel.

Ce résultat est confirmé par une autre étude auprès de 66 mères ; le volume du lait maternel pompé est passé de 34 ml dans les groupes témoin et placebo à 73 ml dans le groupe fenugrec.

6. Fenugrec est un orexigène (stimule l’appétit)

Il est bien connu et aussi démontré que le fenugrec augmente l’appétit, d’où son utilité pour lutter contre l’anorexie.

Une  étude publiée dans Pharmacology  Biochemistry and Behavior a montré que l’administration orale régulière d’un extrait de fenugrec augmente significativement l’apport alimentaire et la motivation à manger.

7. Le fenugrec est un anabolisant naturel

Le fenugrec est un agent anabolisant, et il semblerait qu’il freine la fonte musculaire chez les personnes âgées.

Pour les pratiquants de musculation, le fenugrec associé à une alimentation conséquente et à un entraînement approprié permet une prise de masse plus rapide tout en limitant l’excès de gras.

Le fenugrec agit comme un anabolisant naturel en permettant une meilleure utilisation des apports nutritifs.

Comment utiliser le Fenugrec ?

graines de fenugrec

Le fenugrec peut être consommé sous plusieurs formes et concentrations, il n’y a donc pas de dose unique recommandée.

De plus, la posologie peut varier en fonction du bénéfice recherché.

La plupart des recherches basées sur la testostérone ont utilisé seulement environ 500 mg d’extrait de fenugrec, alors que la recherche dans d’autres domaines a utilisé environ 1 000 à 2 000 mg d’extrait de fenugrec.

En cas d’utilisation de la graine entière, des doses d’environ 5 à 10 grammes semblent efficaces, mais elles varient d’une étude à l’autre.

En résumé et d’une façon générale, les doses à adopter sont les suivantes :

  • Poudre totale sèche ou graines : 5 à 10 gr de fenugrec à prendre avec un verre d’eau à répartir en trois prises : matin, midi, et soir, avant les repas. La poudre totale est composée de la totalité de la graine.
  • On peut, par exemple, prendre une cuillérée à café trois fois par jour de farine de graines à mélanger avec une cuillérée de miel et laisser fondre en bouche.
  • On peut utiliser une méthode très pratique qui consiste à avaler avec un verre d’eau la dose sous forme de graines comme des comprimés.
  • On peut aussi mettre une cuillérée à table de graines dans un volume de 2 tasses d’eau, faire bouillir pour réduire le volume à une tasse ; boire une tasse par jour.
  • Extrait sec en gélules : 500 à 1000 mg à prendre avec un verre d’eau en trois prises: matin, midi, et soir, avant les repas. L’extrait sec est composé des éléments actifs.

Remarque : Au bout de quelques jours de consommation du fenugrec, la transpiration ainsi que les urines prennent légèrement l’odeur du fenugrec.

Quelles sont les précautions à prendre ?

huile de fenugrec

Plusieurs études animales ont testé l’innocuité des graines et des suppléments de fenugrec.

Les études chez l’animal n’ont pas révélé d’effets négatifs jusqu’à ce que les doses atteignent près de 50 fois la dose recommandée.

Chez l’homme, la recherche n’a pas rapporté de problèmes de santé sérieux lorsque le fenugrec est pris à la dose recommandée.

Médicaments contre le diabète

Etant donné que le fenugrec réduit la glycémie, il convient de l’utiliser avec prudence si on prend des médicaments contre le diabète ou d’autres suppléments qui abaissent la glycémie.

Grossesse

En raison de l’emploi traditionnel des graines de fenugrec pour provoquer les contractions utérines et faciliter l’accouchement.

Par précaution, on recommande donc aux femmes enceintes d’éviter d’en consommer dans des quantités qui excéderaient les doses alimentaires habituelles, afin d’éviter tout risque de « fausse couche » ou d’accouchement prématuré.

Interaction entre le fenugrec et certains médicaments

On doit noter une interaction potentielle entre le fenugrec et un certain nombre de médicaments dont les anticoagulants oraux.

Il est donc recommandé si l’on suit un traitement par anti-vitamine K ou par warfarine de suivre ses données biologiques  de manière rapprochée lors de l’initiation d’un régime contenant du fenugrec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tout le contenu de Golias est soumis à une révision médicale ou à une vérification des données pour assurer autant que possible l'exactitude des informations pour nos lecteurs.

Nous avons des directives strictes et nous ne faisons des liens que vers des sites médiatiques réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études examinées sur le plan médical par des partenaires.

Si vous estimez que l'un de nos contenus est inexact, n'est pas à jour ou sujet à discussion, contactez-nous via le formulaire de commentaires sur cette page.