Spiruline : 12 bienfaits pour la santé, doses, effets indésirables

Auteur : Imen J.   ✓ Un contenu vérifié

La spiruline est un super-aliment connu pour ses vertus pour la santé. Lire ici pour en savoir plus sur les avantages de sa consommation.

En poudre, en comprimés ou en paillettes, la consommation de spiruline ne cesse d’augmenter ces dernières années.

Qualifiée aujourd’hui de super-aliment avec sa cousine la chorella, cette algue des eaux chaudes est réputée pour son goût intense et ses qualités nutritionnelles exceptionnelles.

Qu’en est-il de ces qualités revitalisantes et restauratrices de cette algue miraculeuse?

Tient-elle vraiment ses promesses?

Aurait-elle des répercussions négatives sur notre santé et quelles sont les précautions de son emploi?

Dans ce dossier on vous dévoile tout sur la spiruline

La spiruline, c’est quoi?

La spiruline représente l’une des premières formes de vie primaire sur Terre.

Cette micro algue bleue est responsable de la production d’oxygène dans l’atmosphère de la planète, il y des milliards d’années permettant ainsi aux autres formes vivantes originaires de se développer.

C’est le premier superaliment sur Terre et l’un des aliments les plus riches en nutriments.

Invisible à l’œil nue, cette algue microscopique, peuple naturellement les eaux tièdes des lacs de l’hémisphère sud mais sa culture s’est répandue aujourd’hui dans le monde entier.

Biomasse de cyanobactéries, elle peut être consommée aussi bien par l’homme que par les animaux et existe sous 2 espèces: Arthrospira platensis et Arthrospira maxima.

Elle a été traditionnellement utilisée par les Aztèques dès le 16 ème siècle  dans la fabrication des gâteaux et a été la principale source de protéines chez ces derniers pendant plusieurs siècles.

D’anciens écrits témoignent de la culture de cette micro-algue par les Centro-Africains  à proximité du Lac Tchad depuis le 9 ème siècle.

Plusieurs chercheurs la confondaient avec la chorella et ce n’est qu’en 1969 que,  grâce à une expédition belge, les scientifiques ont véritablement découvert sa véritable valeur nutritionnelle.

En 1974, l’ONU a déclaré la spiruline comme étant la meilleure source nutritionnelle alternative pour lutter contre la malnutrition.

Quels sont les apports recommandés en spiruline?

Il n’existe pas de recommandations faisant l’unanimité concernant les doses de spiruline à entreprendre

Il est généralement conseillé de commencer avec la dose la plus faible soit 1 g par jour, et de l’augmenter de façon progressive.

En cas de diabète type 2, d’hypercholestérolémie ou d’allergies sinusales on peut aller jusqu’à la dose de 1,4 g  deux à trois fois par jour.

Les bienfaits de la spiruline sur la santé

jus de spiruline femme

La spiruline possède d’innombrables propriétés.

Cette algue d’une longueur de 50 microns, soit d’à peine le diamètre d’un cheveu renferme toutes les vitamines sauf la vitamine C, 9 acides aminés essentiels, 10 acides aminés non essentiels, des niveaux élevés en acide gamma-linolénique, en acide linoléique et en acide arachidonique, plusieurs minéraux et oligo-éléments avec une mention spéciale pour l’association cuivre-fer, de la chlorophylle et de la phycocyanine.

Cette algue spiralée composée à deux tiers de son poids de protéines est très riche en  composés anti-oxydants.

On estime qu’un kilogramme de spiruline contient autant d’anti-oxydants qu’une tonne de fruits.

Les avantages de sa consommation  sur la santé de l’homme sont innombrables:

1. La spiruline désintoxifie le corps des métaux lourds (particulièrement l’arsenic)

L’intoxication à l’arsenic représente un problème sanitaire majeur.

Selon l’Organiqation Mondiale de la Santé (OMS), les Etats-Unis sont particulièrement touchés par cette intoxication.

Dans les pays d’Extrême-Orient, tels que le Bangladesh, l’Inde, le Taiwan et le Chili, le problème est encore plus grand puisque l’eau potable aurait une forte teneur en arsenic.

Des milliers de personnes développeraient une intoxication chronique à ce métal lourd.

Grâce à l’administration d’extraits de spiruline à des patients ayant de fortes concentrations sanguines en arsenic, ces derniers auraient présenté une diminution de ces taux d’environ 47%, prouvant la propriété puissante désintoxifiante de cette algue bleue.

2. La spiruline est un antifongique naturel

Les infections fongiques et particulièrement à candida sont en augmentation significative en raison du déséquilibre de notre microbiote naturelle.

La spiruline, en favorisant la croissance de la flore bactérienne saprophyte, permet de lutter contre le candida.

Son effet ne s’arrête pas ici, puisqu’elle renforce le aussi système immunitaire qui serait ainsi plus efficace pour contrer les infections fongiques.

3. Aide à traiter le VIH de manière naturelle

Cette micro-algue aurait des propriétés anti-VIH d’après une étude conduite sur 11 patients séropositifs.

Ceux derniers ont vu leurs taux de CD4+ augmenter de manière significative suite à la consommation de 5 grammes de spiruline quotidiennemen pendant une période de 3 mois.

4. Anticancérigène naturel

La spiruline agit sur plusieurs niveaux.

En effet, elle permet de booster l’immunité et d’augmenter la production d’anticorps afin de lutter contre les infections et certaines maladies chroniques dont le cancer.

Elle affecte aussi directement les cellules cancéreuses en empêchant leur croissance et leur prolifération.

Sa richesse en composés tétrapyrolliques lui confère une grande capacité anti-oxydante et anti-proliférative.

5. Régule la tension artérielle

Grâce à la présence d’un pigment la phycocyanine dans la composition de la spiruline, cette dernière est un bon allié pour les personnes souffrant d’une hypertension artérielle.

D’autre part, cette micro-algue possède la vertu de corriger la dysfonction endothéliale responsable de la survenue du syndrome métabolique.

N’oublions pas que le syndrome métabolique est un problème majeur en santé publique puisqu’il représente un facteur de risque de plusieurs pathologies chroniques telles que le diabète, les maladies cardiaques ainsi que les accidents vasculaires cérébraux.

6. Réduit le taux de cholestérol sanguin

La spiruline a prouvé scientifiquement son efficacité dans l’abaissement des taux sériques de cholestérol total, de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) et de triglycérides.

7. Prévient contre les accidents vasculaires

Cette algue bleue-verte permet de préserver la circulation artérielle et est un bon aliment pour la prévention des accidents coronariens et vasculaires cérébraux.

8. La spiruline est un véritable énergisant

Et pour cause la richesse de sa composition en vitamines, en minéraux et en oligoéléments.

9. Permet de corriger les problèmes des sinus

En réduisant l’inflammation sinusale, la spiruline permet de lutter contre la rhinite allergique.

Elle réduit les démangeaisons, les écoulements nasaux, la congestion nasale et les éternuements.

10. Stimule la mémoire et protège le système nerveux

La spiruline prévient certaines maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson.

En diminuant l’accumulation des protéines Aβ et en réduisnt les dommages cellulaires causés par le stess oxydatif, ce superaliment lutte contre la perte de la mémoire.

Elle pourrait ainsi être un élément de traitement de la maladie parkinsonienne ainsi que d’autres maladies neurodégénératives.

11. Un produit anti-vieillissement
12. Donne un coup de boost à la perte de poids au cours d’une phase d’amaigrissement

Quels sont ses effets secondaires

poudre d'algues spiruline

En raison de son effet stimulant, la spiruline ne devrait pas être consommée le soir.

Concernant la survenue de certains effets secondaires et même si certains de ces effets n’ont pas été prouvés scientifiquement ou sont encore l’objet de controverses, la prudence doit être de mise.

Certains cas de maladies auto-immunes déclenchées suite à la consommation de spiruline ont été rapportés.

Certains ont émis la théorie que cette algue serait responsable de l’activation d’une protéine pro-inflammatoire le TNF alpha qui serait plus élevée chez les personnes atteintes de maladies auto-immunes.

On conseille ainsi aux personnes présentant des antécédents personnels ou familiaux de maladies auto-immunes d’éviter la consommation de spiruline avant de prendre conseil chez un médecin.

Autre problème assez récurrent avec tous les produits marins, la spiruline peut être contaminée par des métaux lourds provenant de l’eau de culture de cette algue  (plomb, mercure arsenic), ce qui peut engendrer un certains nombre de répercussions négatives sur la santé :

  • Réactions allergiques.
  • Troubles hépatiques (hépatites).
  • Douleurs gastriques, nausées, vomissements.
  • Faiblesse causée par des effets négatifs musculaires.
  • Soif, accélération du rythme cardiaque et même dans des cas extrêmement rares (dus à une intoxication massive), un état de choc mortel.

Les compléments alimentaires à base de spiruline peuvent aussi être contaminés  par des microcystines toxiques pour le foie.

Les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes ne devraient pas consommer de compléments à base de spiruline.

De même, les personnes souffrant de phénylcétonurie  qui est un trouble métabolique d’un acide aminé la phénylalanine, ne devraient pas en consommer.

Enfin, les personnes allergiques à la spiruline ne doivent en aucun cas la consommer.

Ceci pourrait être responsable d’une réaction allergique phénoménale pouvant même entraîner la mort.

Les formes d’utilisation de la spiruline?

pilules de spiruline

Ce cocktail nutritionnel est cultivé dans le monde entier.

En France, elle est cultivée dans sa forme la moins transformée, c’est-à-dire en paillettes.

La récolte de la spiruline comporte plusieurs étapes.

L’eau contenant la spiruline est tout d’abord filtrée grâce à une toile.

Ainsi retenue, elle est ensuite  filtrée et égouttée pour former une pâte fraîche qui sera pressée et séchée à basse température.

On peut ainsi la consommer sous plusieurs formes qu’on trouve d’ailleurs dans les magasins des produits biologiques et des compléments alimentaires : en poudre ou en paillettes qu’on mélange soit à des boissons soit à des aliments.

On la trouve aussi sous forme de compléments alimentaires, soit en comprimés ou en gélules.

Il est important de se conformer aux posologies recommandées sur l’emballage du complément en question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tout le contenu de Golias est soumis à une révision médicale ou à une vérification des données pour assurer autant que possible l'exactitude des informations pour nos lecteurs.

Nous avons des directives strictes et nous ne faisons des liens que vers des sites médiatiques réputés, des instituts de recherche universitaires et, dans la mesure du possible, des études examinées sur le plan médical par des partenaires.

Si vous estimez que l'un de nos contenus est inexact, n'est pas à jour ou sujet à discussion, contactez-nous via le formulaire de commentaires sur cette page.